Si vous optez pour le camping-car pour vos prochaines vacances, vous pouvez être sûr de passer de bons moments. Toutefois, il y a certaines choses auxquelles prêter attention et ne pas oublier pour que votre rêve de vacances parfaites ne tournent pas au drame. Par exemple, sur la question de stationnement.

Vous partez en camping pour vos vacances ?

En général, en tout cas en France, vous avez la solution entre ces 3 : vous installer sur une aire de camping-car, payante ou gratuite, ou bien dans un terrain de camping où de nombreux services et prestations sont à votre disposition moyennant paiement, ou encore, si vous êtes membre du Réseau France Passion, vous installer pour 24 h chez des propriétaires privés et passer chez un autre le lendemain et ainsi de suite. Mais surtout, gardez à l’esprit que où que vous vous installez, il faut vous soumettre à des réglementations spécifiques. Informez-vous-en à l’avance. Et le respect des autres et de l’environnement doit guider vos actions à tout moment.

La question des réglementations

Quelles réglementations régissent le camping-car ? Pour un camping-car de 3,5 tonnes, vous devez être titulaire d’un permis de conduire B. Tant que le camping-car roule, personne n’a le droit de se lever pour aller chercher quelque chose à l’arrière par exemple. Tous doivent être attachés à leur ceinture de sécurité. Veillez à ne pas surcharger votre véhicule, vérifiez bien sur la carte grise le poids total autorisé. En principe, le code de la route à respecter pour le camping-car de gabarit standard est le même que pour la plupart des véhicules, de même que la limitation de vitesse. Cependant, informez-vous bien sur les réglementations locales des villes et des villages que vous traversez parce qu’elles peuvent être différentes ou plus contraignantes.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *