Vous devez passer quelques nuits à l’hôtel, seul ou en compagnie de votre famille et vous vous posez des questions sur votre séjour ou votre réservation au cas où. Car, pour une raison ou une autre, des litiges peuvent survenir et il serait bon de connaître vos droits en la matière. Concernant la réservation par exemple, est-ce que vous avez le droit de l’annuler ?

En cas de litige

Bien sûr, vous en avez le droit mais l’hôtelier, de son côté, n’est pas obligé de vous rembourser les paiements effectués. Dans le cas où vous avez souscrit une assurance annulation spécifique, il devrait vous rembourser, ou s’il a envie de faire un geste commercial à votre égard, par pure bonté. Lisez bien les conditions générales de vente pour en savoir à l’avance les modalités. Une précision cependant : arrhes et acomptes sont deux choses différentes. Si vous avez payé des arrhes, vous pouvez annuler votre réservation sans problème mais si c’est un acompte, vous êtes dans l’obligation de payer la totalité du séjour.

Vos effets sont volés…

Durant votre séjour dans un hôtel, on vous a dérobés une partie ou la totalité de vos effets personnels. Selon le Centre européen des consommateurs de France, l’hôtelier est le premier responsable, comme dans le cas où vos biens ont été dégradés. Sa responsabilité est limitée et attendez-vous à un remboursement partiel, 100 fois le prix journalier de la chambre. Sa responsabilité est illimitée dans le cas où vous lui avez remis en mains propres les effets en question pour qu’il les place dans un coffre par exemple. Et alors, il devra vous rembourser vos effets dans leur intégralité. Mais si c’est le vol ou la dégradation relève d’une faute de votre part, l’hôtelier est exempté de tout paiement.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *