Vous êtes convaincu que louer une chambre chez l’habitant est la solution la plus adaptée pour vous parce que vous voyagez en solo et de plus, vous voulez faire des économies. Vous avez raison, une chambre chez l’habitant présente beaucoup d’avantages et ce serait dommage de passer à côté d’une opportunité de faire des économies tout en tirant profit de la compagnie de vos hôtes et des autres résidents. Toutefois, il serait utile que vous sachiez que la chambre chez l’habitant présente aussi quelques inconvénients.

Oui, la chambre chez l’habitant a aussi des points faibles

Comme tout type d’hébergement, la chambre chez l’habitant, bien que ses avantages soient nombreux, présente quelques points faibles. Vous savez qu’en louant une chambre chez l’habitant, vous partagez pratiquement tout avec vos hôtes, autrement dit les sanitaires, la salle de bain, la cuisine, la salle à manger et le reste. Le seul endroit où vous pouvez être seul, c’est uniquement dans votre chambre, sinon, partout ailleurs dans la maison, vous devez tout partager avec les propriétaires. Vous devez aussi les partager avec les autres résidents s’il y en a. Donc, vous n’y jouirez pas d’une grande indépendance, c’est tout simplement impossible.

Les autres inconvénients d’une chambre chez l’habitant

Il existe d’autres inconvénients à savoir avant de réserver une chambre chez l’habitant pour que vous ne soyez pas surpris. Par exemple, les propriétaires sont tout en fait en droit d’imposer des règles quant aux horaires des repas, des sorties et des rentrées à la maison. Ils peuvent vous interdire d’amener des gens, des amis dans votre chambre, encore moins à table. Ils ont également le droit de vous interdire d’amener votre animal de compagnie. Côté habitude aussi, ils peuvent vous demander de vous adapter à la leur, peut-être pour la télé, la connexion internet, etc.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *